Bergen, et un voyage en train indescriptible

 

Après ces 48 heures à Oslo durant lesquelles nous avons arpenté les différents quartiers de la ville ainsi que la presqu’île de Biydoy en profitant du soleil printanier, nous avons embarqué pour un voyage en train qui est régulièrement décrit comme l’un des plus beaux du monde afin d’aller à la découverte de Bergen, sur la côte Ouest. Retour en images sur cette deuxième étape de notre voyage norvégien.

Sept heures de train qui s’écoulent comme dans un rêve

Je l’avais lu PAR-TOUT, que la ligne de train qui relie Oslo à Bergen était vraiment incroyable. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous n’avons pas résisté longtemps et avons pris nos billets malgré leur coût plutôt prohibitif (environ 85€ par personne, pour l’aller uniquement). Et pourtant… Rien n’aurait pu me préparer à ces presque 7 heures de voyage ! Après être passés par la banlieue d’Oslo, nous traversons de grandes vallées verdoyantes, des fjords à couper le souffle, des montagnes toutes de blanc vêtues. A travers la fenêtre, on observe des petites fermes aux couleurs villes, des villages pittoresques et même des cascades ! C’était vraiment incroyable de voir le paysage changer du tout au tout aussi régulièrement. Et pour ne rien gâcher, nous étions très bien installés dans ce train tout confort et super propre.







Bergen sous le soleil, incroyable mais vrai : balades dans la vieille ville

Nous sommes arrivés à Bergen vers 22 heures : direction notre Airbnb, situé proche de la vieille ville, dans lequel notre hôte espagnole nous accueille avec chaleur. Elle nous informe que nous arrivons à un moment historique : il fait beau ! Nous rions, mais c’est visiblement si rare de voir tant de soleil qu’elle hésite à garder sa fille à la maison demain afin de profiter du beau temps pour aller se balader. En ce qui nous concerne, nous avons bien l’intention de profiter au maximum de notre journée dans cette jolie ville portuaire !

Le lendemain matin, on s’est réveillés tôt pour découvrir la ville dans le calme. Nous avons commencé par longer le port et nous balader entre les hangars pleins de cordes, de cagettes et de matériel de pêche. Plusieurs bateaux étaient amarrés, des tout petits comme des énormes, qui bougeaient doucement au gré des vagues et du vent. Sur le quai, c’était un peu un parcours du combattant pour touriste distrait avec les épaisses cordes dispersées par terre : JB a passé son temps à surveiller où je mettais les pieds, le pauvre il est traumatisé par ma chute à Paris (j’étais tellement absorbée dans notre conversation que j’ai loupé une marche… Bien joué, Mademoiselle Moutarde) ! On a grimpé et on s’est volontairement perdus dans les petites ruelles, entre les maisons colorées agglutinées les unes contre les autres, avant d’aller nous balader dans un grand parc au bord de l’eau et de continuer à grimper pour avoir un joli point de vue sur les toits de Bergen.

















Petite pause au marché aux poissons avant la visite de Bryggen

Direction le marché aux poissons pour une pause bien méritée : on partage une assiette de saumon cru, saumon gravelax, crabe royal et plein d’autres petites choses et c’est vraiment TRES bon… et TRES cher : 550 NOK, soit environ 57€ à deux. Ceci dit, ça m’a fait le même effet qu’un shot de bonheur, donc je me dis que ça valait le coup ! On s’est ensuite dirigés vers Bryggen en longeant le port. Site classé à l’UNESCO, c’est un ensemble de maisons en bois colorées construites par les allemands (les Hanséates, plus spécifiquement) durant l’ère hanséatique. Comme on peut s’en douter, c’est très touristique mais aussi très mignon. Aujourd’hui, les maisons sont occupées par des restaurants et des boutiques : vêtements chauds, souvenirs artisanaux, galerie photo… Les prix sont plutôt prohibitifs cependant.












Une soirée à Floyen, sur les hauteurs de Bergen

Vers 18 heures, nous sommes partis prendre le petit funiculaire qui nous a emmené jusque Floyen, une montagne juste au dessus de Bergen qui nous a offert une magnifique vue sur la ville au coucher de soleil. Nous avions prévu de quoi grignoter et des bières locales que nous avons dégustées alors que le soleil allait se cacher, petit à petit, jusqu’au lendemain matin. Cette soirée en amoureux était vraiment parfaite : un pique-nique, un coucher de soleil (avec un temps plutôt dégagé, en prime) et une jolie lumière dorée qui se reflétait sur l’eau du fjord, à admirer tous les deux tranquillement.








BERGEN, LE BILAN
Le voyage d’Oslo à Bergen était déjà, en soi, une étape forte de notre voyage : tant de paysages différents, tant d’immensité vierge, tant de neige, aussi. Notre coup de foudre pour la Norvège a continué à se consolider, petit à petit. En arrivant à Bergen, on n’a pu qu’être charmés par les maisons multicolores en bois, agglutinées les unes contre les autres, les ruelles pavées, l’ambiance portuaire. C’est bien dans la vieille ville que le charme de Bergen opère, là où finalement on croise bien plus de locaux que de touristes, à l’inverse de Bryggen qui nous a semblé bien plus artificiel.
Bergen marque aussi le début de notre roadtrip en van, une première pour JB comme pour moi. J’ai hâte de vous en dire bientôt plus sur Nugget, notre van loué sur Airbnb, qui nous a accompagné pour la suite de nos aventures, en commençant par un petit tour à la mer du côté d’Akrasanden.

A bientôt,

Leave a reply

Your email address will not be published.