Il y a quelques mois, je me suis envolée pour quelques jours à Lisbonne avec ma copine M. pour des vacances AMPLEMENT méritées !
Au programme ? Balades au soleil, beaucoup (beaucoup !) de marche à pied, des cocktails, des pâtisseries locales (#pasteisforever) et de nombreuses dégustations de vinho verde. Des vacances parfaites, en somme.
Petit recap’ en images de nos expériences lisboètes :
#1 – Découverte de Lisbonne avec le tramway n°28 (ici)
#2 – Lisbonne by night, c’est parti pour la fiesta (ici)
#3 – Petite escapade à Cascais pour profiter de la plage (et de l’eau glacée de l’Atlantique…)
#4 – Sintra, entre randonnée sur les chemins montagneux et découvertes à couper le souffle
#5 – Visite des incontournables entre Belem et le Cristo Rei

Partie 3 – Escapade à Cascais, pour une journée plage à quelques arrêts de train de Lisbonne

Pour la petite histoire, nous avions prévu de passer notre dimanche entre Sintra et Cascais. Mais cela ne s'est pas exactement passé comme prévu ! Comme vous avez pu le lire dans l'article précédent, nous avons bien profité de la vie nocturne lisboète, et en ce dimanche matin nous n'étions clairement pas à notre maximum. Donc le temps que l'on arrive à sortir du lit et que l'on se traine à la gare Rossio (ci-contre en photo - elle est magnifique !), nous avons loupé le train.

Dans un premier temps : pas de panique, il y a des trains toutes les 10-15 minutes. Dans un second temps, on s'aperçoit que ces trains ne sont pas tous directs et rallongent considérablement le temps de trajet. Impossible, donc, de mixer Sintra et Cascais dans une seule journée.

Désillusion, tristesse, abattement. Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

Changement de programme, on part pour Cascais !

Nous voilà donc à la gare Rossio face à un dilemme : annuler la journée et rester à Lisbonne, aller uniquement à Sintra ou uniquement à Cascais. Nous avions déjà nos affaires de plage et une envie irrépressible de nous poser au soleil sur un transat, donc nous avons décidé d’attraper un train pour Cascais. On a pris le métro pour aller jusqu’à une autre gare, attendu près d’une demie-heure pour acheter nos billets – vraiment peu chers, 4,40€ l’aller-retour – et on a enfin pu monter dans un train, direction la plage !

On s'est arrêtées à l'arrêt Estoril, en zone 4. Notre objectif ? La plage Tamariz, avec son sable chaud et ses transats. Avant de s'installer, on a commandé des bons burgers (rappelons-nous qu'on a fait toutes ces démarches avec un léger mal de crâne...) qu'on a mangé assises en tailleur dans le sable. Puis, nous nous sommes affalées sur nos transats de luxe, sous un parasol (le tout pour 30€ pour deux - petit moment de luxe appréciable).

Nous avons donc passé la majorité de la journée à alterner entre lecture, sieste et balade les pieds dans l'eau. Petit mémo : l'eau est froide. Très froide. Et je suis bretonne.

Balade au bord de l’eau, on recharge les batteries

Vers 17h, on a plié bagage et on est parties se balader sur le ponton qui s’enfonce plus profond dans la mer. Puis on a longé la mer pendant une trentaine de minutes, c’était absolument magnifique. En voyant les immenses maisons qui longent la côte, je me suis bien imaginée passer ici mes mois d’été, à lire sur une terrasse ombragée, face à la mer. Et, alors que j’admirais une maison à travers le portail, nous avons rencontré les propriétaires, français, ravis de nous voir admirer leur propriété. Espèces de petits chanceux !

Nous sommes remontées tranquillement jusqu’à l’arrêt de train et sommes revenues, gorgées de soleil, jusque Lisbonne pour boire des verres en rooftop.

Dans le prochain article, nous partons (ENFIN) à Sintra et, autant vous le dire tout de suite, c’est mon vrai coup de coeur lors de ce voyage ! Une destination immanquable dans la région !
J’ai hâte de vous en dire plus et vous dis à bientôt,

1 Comment

  1. Pingback : Mademoiselle Moutarde » Pour voir la vie en jaune ! » Excursion à Sintra pour une alliance parfaite entre culture et nature

Leave a reply

Your email address will not be published.